Logo Pokéstrat
Pokéstrat n'utilise qu'un seul bandeau publicitaire par page, si tu apprécies le site n'hésite pas à nous soutenir en désactivant AdBlock :)
[Théorie] Autel Trismegis et Légendaires 7G
Avatar du membre : Bakura
Bakura
Rédacteur Pokéscience
Sujet posté le 07/04/2016 à 18:21

Artwork de l'event des ruines Sinjoh


L’hôtel triquoi ?


Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est normal. Il s’agit d’un event dans les remakes HGSS qui s’active si vous avez reçu un Arceus évènementiel. Cynthia vous emmène dans un lieu très ancien où les peuples de Sinnoh et Johto se sont jadis rencontrés pour dresser un autel : l'Autel Trismegis. Arceus réagit à la présence des ruines sacrées, et selon votre désir, il crée un œuf de Giratina, de Palkia, ou de Dialga. C’est là où ça devient intéressant. Une cinématique très spéciale se déclenche lorsqu’Arceus commence le processus de création. Voici la vidéo :


Sautez directement à 4:45


Que nous dit la cinématique ? Nous y voyons Arceus, puis une figure se former, suivi d’une succession d’images représentant toutes les facettes de l’Univers, et enfin l’apparition d’un œuf qui éclot. Il y a donc trois thèmes qui en ressortent : Dieu, l’Univers et la Création. Finalement, il s’agit là de cosmogonie. C’est-à-dire l’explication de la création de l’univers par une intervention divine.


Le sens des cercles


Aujourd’hui donc, nous allons nous intéresser à cette figure.
Le centre de la figure présente dans la cinématique s'avère être la même figure peinte sur l'Autel Trismegis. Or Cynthia précise bien que le cercle au milieu représente Arceus, le cercle à droite Palkia, à gauche Dialga et en haut Giratina. Mais la figure se poursuit et présente de nombreux autres cercles. En tout, ils sont au nombre de 37.

Le dégradé de couleur suit l'ordre d'apparition des figures dans la cinématique


Plusieurs détails prouvent que cette figure n'est pas purement esthétique, qu'il y a un sens caché. Tout d’abord la figure tient une place très importante puisqu’elle est présente pendant plus de la moitié du temps de la cinématique. Ensuite, les différentes parties de la figure apparaissent progressivement, démontrant une réflexion chronologique. Enfin et surtout, la présence d’une multitude de cercles trahit une réflexion plus profonde. Cynthia confirme qu’au moins les cercles du milieu représentent des légendaires spécifiques. On pourrait croire que tous les autres cercles sont là juste pour la déco. Pourtant d’autres cercles, notamment les bleus et à moindre échelle les rouges, nous emmènent irrévocablement à penser que des légendaires spécifiques s’y trouvent, la coïncidence étant sinon beaucoup trop forte.  Voici plusieurs exemples de symboles présents dans d’autres jeux-vidéos, censés représenter une mythologie, et qui sont soit épurés, soit complexes mais esthétiques : La Triforce dans Zelda qui représente les trois déesses et les sages, les divinités créatrices de Final Fantasy, le Symbole de la déesse Palutena dans Kid Icarus, ou encore le symbole du dieu Zanza dans Xenoblade. Il est aisé de différencier les symboles purement esthétiques et ceux avec un sens, comme c’est le cas pour la figure de l’Autel Trismégis.

Puisqu’il s’agit d’une figure en lien avec la cosmogonie, les pokémon en faisant partie sont donc des légendaires. Si nous nous arrêtons à la 4G, ceux-ci sont au nombre de 35 : ce n’est pas suffisant, et donc il est certain que les légendaires des générations suivantes sont inclus. Attention, tous les légendaires ne sont pas concernés par la cosmogonie, c’est le cas de Mewtwo ou de Genesect par exemple. Je vous mets tout de même la liste de tous les légendaires, sans distinction :

Génération I
Génération II
Génération III
Génération IV
Génération V
Génération VI

Avant toute chose, lisez cet article si ce n’est pas déjà fait. Il n'est pas à jour, mais c'est une base incontournable si vous voulez comprendre la légitimité des pokémon dans les cercles.
Réfléchissez un peu par vous-même où vous placeriez les légendaires sur les cercles avant de passer à la suite.
Genre 2 minutes, ok ? 5 minutes si vous êtes un peu lent du cerveau, je ne vous jugerai pas !


C’est bon ?
Je suppose que non, vous être trop impatients et préférez tricher, mais c’est pas grave. Je ne me justifierai pas la plupart du temps, vous êtes doués d’un minimum d’intelligence (j’ai bon espoir). Du fait de la position des cercles et des relations entre eux, tout ceci paraîtra logique.


Les cercles violets et roses


Cynthia nous a déjà mâché le travail pour les premiers cercles. Le tout premier emplacement à apparaître au centre représente Arceus. Les trois autres sont évidemment Giratina, Palkia et Dialga. Notons que Palkia et Dialga sont les plus éloignés l’un de l’autre, tandis que Giratina est placé à équidistance, offrant une symétrie.


Les cercles rouges


Les trois emplacements qui apparaissent ensuite et qui sont le plus proches du centre, représentent Créhelf, Créfollet et Créfadet. Attention à ne pas les placer dans les trois cercles oranges. Le triangle orange apparaît seulement après le grand cercle rouge dans la cinématique. Nous avons donc placé sans peine les pokémon principaux de la cosmogonie.


Les cercles bleus


Les choses se corsent par la suite. Je vais donc tricher et tout de suite sauter aux derniers emplacements à apparaître. En effet les pokémon y trouvant leur place sont très faciles à déduire. Il s’agit de trois petits trios régis par trois grands pokémon : Sulfura, Electhor et Artkodin avec Lugia ; Raikou, Entei et Suicune avec Ho-oh ; Regirock, Registeel et Regice avec Regigigas. Si à ce stade vous vous posez déjà la question « pourkoa luigia il comande lé troa piaf lol ? », sérieusement, lisez cet article. Nous savons donc que les entités qui animent la nature (climats, tectonique des plaques, cataclysmes) posent les dernières pierres de l’édifice (cosmogonique).


Les cercles oranges


Revenons au premier triangle et ses trois emplacements. Nous connaissons à l’heure actuelle trois grands trios : Kyogre, Groudon et Rayquaza ; Reshiram, Zekrom et Kyurem ; Xerneas, Yveltal et Zygarde. Pour le trio de la 5G, c’est foutu. Ils représentent la philosophie du combat/la politique dans son sens philosophique. S’ils doivent faire leur apparition, ce n’est qu’après que la Terre soit formée. S’ils représentaient les dimensions de l’idée et de la réalité, ils auraient dû apparaître avant Arceus. Cette théorie (complètement grotesque) est infirmée par ce schéma. Les légendaires de la 6G quant à eux représentent le cycle de vie biologique. Là encore, leur existence nécessite la présence préalable de la Terre. Donc très clairement, ce sont les légendaires de la 3G, Kyogre, Groudon et Rayquaza qui méritent leur place sur le premier triangle.


Les cercles jaunes


Il nous reste deux grands cercles. Et c’est là que les choses se compliquent. Si les trios 5G et 6G doivent apparaître, c’est seulement sur le cercle jaune. En effet les placer sur le cercle vert reviendrait à les séparer en trois groupes, ce qui est impossible. Nous pouvons aussi imaginer que Kyurem et Zygarde sont exlus, et donc que seuls Reshiram, Zekrom, Xerneas et Yveltal se trouvent sur le cercle vert. Il reste alors deux emplacements. Or il faudrait que les pokémon complétant ces emplacements soient de même importance symbolique que les deux duos. Aucun candidat n’apparaît. On peut penser que les emplacements seront complétés en 7G. Mais de toute façon, aucun autre candidat n’apparaît pour le cercle jaune. En effet, il n’existe aucun autre trio. Non je n’oublie pas Fulguris, Boréas et Démétéros. Mais ils n’ont pas la même importance que les autres et leur existence implique forcément la présence préalable du climat (c’est-à-dire des oiseaux légendaires). Donc les emplacements du cercle jaune accueillent Reshiram, Zekrom et Kyurem, ainsi que Xerneas, Yveltal et Zygarde.

Qui occupent les trois derniers emplacements ? Puisqu’aucun légendaire connu ne fait l’affaire, et que des légendaires ultérieurs à la 4G sont déjà présents sur le schéma, il est très probable que des légendaires 7G s’y trouvent également. Les trois légendaires de la 7G auront donc également un rôle à jouer dans la cosmogonie.


Les cercles verts


Enfin, occupons-nous du cercle vert. Six pokémon d’importance symbolique égale, et divisibles en trois catégories, sont à placer dans les derniers emplacements. Listons les duos possibles d’importance égale : Mew et Mewtwo, Latias et Latios, Jirachi et Deoxys, Manaphy et Phione, Cressélia et Darkrai, Diancie et Hoopa. Il y a six duos, soit trois de trop. Le premier duo n’est pas possible à cause de la présence de Mewtwo. Certes, il y a une thématique vie naturelle vs vie artificielle possible, mais cela n’a rien à voir avec la cosmogonie. De même le second duo ne possède aucune symbolique cosmogonique. Si nous considérons le troisième duo dans une thématique stellaire, alors ils n’ont rien à faire dans la sphère terrestre. La présence de Deoxys (n’ayant aucune autre symbolique) dans ce duo empêche de voir ces deux pokémon sous un autre angle. Le quatrième duo est possible, en revanche Phione n’a absolument pas la même importance que Manaphy. Il ne s’agit donc même pas d’un vrai duo. Cressélia et Darkrai quant à eux ont une symbolique trop éloignée de la cosmogonie. De même pour le sixième duo, Diancie maîtrisant juste le pouvoir des diamants, et Hoopa étant un djinn. Qui plus est Diancie n’est qu’une mutation de Strassie, ce qui nous fait douter encore plus de sa place dans la cosmogonie. Pour terminer, il est impossible de mettre en relation trois de ces duos. Certes (mis à part Phione), ils ont une importance symbolique égale. Mais leurs thématiques sont trop différentes pour établir des liens entre eux. Merde, sans même parler de duo, six pokémon d’importance égale ayant un lien entre eux, rien que ça c’est impossible à trouver…

C’est oublier les six fées. Non non, ce ne sont pas des pokémon de type fée. Les six fées sont les noms donnés à Mew, Célébi, Jirachi, Manaphy, Victini et Shaymin. Ce sont les seuls pokémon ayant 100 de BS dans toutes les statistiques. Ils se caractérisent par une petite taille, un air très kawaii, et une importance symbolique égale. Non, Mew n’est pas plus important que les autres, et oui, des duos sont bien possibles. Commençons par Mew justement. Représente-t-il vraiment la vie biologique ? Dans la thématique le liant à Mewtwo, oui, c’était une symbolique qui prenait du sens en opposition à la vie artificielle. Mais isolé, nous ne savons de Mew qu’une chose : il est l’ancêtre de tous les pokémon, et il a d’une façon ou d’une autre évolué (dans le sens darwinien) pour totalement disparaître. Mew représenterait donc l’évolution de la vie, l’adaptation des espèces à un environnement. Très bien, mais quel pokémon peut former un duo avec lui ? Shaymin. Non ce n’est pas un simple hérisson hippie qu’en aurait trop pris, gros. Il ne représente pas simplement la vie végétale, puisqu’il entrerait alors en concurrence avec Célébi dans l’obtention de ce rôle. Il assure le bon fonctionnement de l’environnement. Il maintient l’équilibre en absorbant les nuages de pollution de Giratina par exemple. Ainsi, nous avons deux pokémon qui maintiennent la vie, l’un par l’évolution, l’autre par réajustement. Du coup Célébi protégerait les forêts, représenterait le voyage temporel et la paix. Manaphi serait son penchant aquatique, régirait la vie marine et représenterait également le voyage spatial et l’entente entre individus. Enfin le dernier duo est composé de Jirachi, qui exauce les souhaits, et Victini qui apporte la victoire. Là encore, le lien est très clair, ces deux pokémon participent à la réalisation d’un objectif.

Une alternative serait que malgré que les cercles verts soient séparés par les cercles bleus, ils ne forment pas forcément des duos. Cependant c’est peu probable que les cercles de la figure verte aient une logique différente des cercles de la figure jaune alors que la disposition est la même.


Une thématique prévue pour les légendaires 7G ?


Ouf, tous les emplacements ont été remplis… Mais attendez… Mew et Shaymin représente la régularisation de la vie biologique, tandis que Jirachi et Victini représentent l’accomplissement d’une volonté. Ce qui est très curieux, sachant que Xerneas, Yveltal et Zygarde représentent le cycle de la vie, tandis que Reshiram, Zekrom et Kyurem représentent la philosophie du projet. À priori, les duos du cercle vert sont dépendants des trios du cercle jaune. Ce qui voudrait dire que la thématique qui unit Célébi et Manaphy englobe aussi le trio légendaire de la 7G !

Serait-ce une thématique sur les éléments de la nature ? Cette thématique ne semble pas être la principale de ce duo, et je ne vois pas comment le trio 7G pourrait exploiter d’avantage le thème de la nature. Celle sur le voyage, bien qu’elle semble être la principale, est dure à imaginer dans un contexte cosmogonique. La troisième thématique possible, sur l’entente, et pourquoi pas dans un sens plus large la rencontre (pour la lier à la thématique du voyage, et n’oublions pas que les ruines Sinjoh sont nés du voyage et de la rencontre de deux peuples) est plus prometteuse, et complèterait bien la cosmogonie.

Cette possible thématique qui lie les fées aux trios reste hypothétique, même si les coïncidences sont frappantes. Gardons à l’esprit que même si la future révélation des légendaire 7G infirme la théorie d’une thématique commune, elle ne viendra pas porter atteinte au reste de la théorie concernant la place des légendaires dans la cosmogonie.


Conclusion


La figure de l'Autel Trismegis est une mine d’informations sur la cosmogonie. Elle permet surtout d’en savoir plus sur la succession des étapes de création (si nous avions des informations pour l’Univers, il n’y avait en revanche aucun indice pour la Terre). Il permet d’écarter définitivement certaines théories foireuses (Mew ancêtre d’Arceus, trio 5G antérieur à Arceus). Il permet d’affirmer la place de certains pokémon dans la cosmogonie (les six fées et le trio 5G), et d'en écarter certains autres (les génies 5G). Enfin, il permet d’émettre des suppositions quant aux légendaires de la 7G.

Bien sûr nous sommes en droit de nous demander si ce schéma cosmogonique qu’avaient prévu les scénaristes lors de la conception de la figure en 4G a bien été respecté par la suite. Rien n’empêche en effet Game freak de revenir sur une décision s’ils jugent que finalement un légendaire sur tel thème est plus intéressant que sur tel autre. Néanmoins, vu l’effort que les scénaristes ont déployés en 4G pour donner une cohérence à la mythologie du jeu, nous pouvons leur faire confiance pour qu’ils n’aient pas à revenir sur certaines décisions, surtout quand ceux-ci concernent des thématiques incontournables pour la création du monde (la vie, la philosophie…). Notons aussi que le respect de ce schéma se perçoit dans la sortie des nouveaux légendaires, qui ne suit pas un nombre fixe, mais au contraire varie considérablement entre les générations. Ainsi, l’absence d’un « trio mineur » de légendaires en 6G serait-il l’indice d’un respect scénaristique, plus que d’un simple manque d’inventivité ?


Ce sujet a été pensé il y a un an déjà, et la venue prochaine de la 7G m'a motivé à enfin le publier. Merci à Spindim qui s'est creusé les méninges avec moi pour voir s'il n'y avait pas d'autres combinaisons possibles dans les cercles. Merci aussi à Johninja et Ranyel qui m’ont aidé à trouver des symboles mystiques dans d’autres jeux-vidéos. Enfin merci à ceux qui ont commenté et apporté de nouvelles idées.

Avatar du membre : Solgaleo28
Solgaleo28
Membre
Réponse postée le 12/11/2016 à 18:01
Très intéressant comme d'hab' !
Facebook Arceus News Archives Bonus Mentions légales
©2016 Pokémon Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK inc. TM ® les noms des personnages sont des marques de Nintendo.